Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha

Vice-Championne de France en beach pour les féminines!

Pour sûr, si nous ne sommes pas nombreuses, nous formons un petit groupe dont la motivation n'est plus à démontrer...!
C'est donc sur un coup de tête, quelques jours avant la clôture des inscriptions aux Championnats de France sur sable, que nous avons décidé d'inscrire une équipe T-R'Aix dans la catégorie féminine. Un coup de tête qui s'est avéré un vrai casse-tête... Le lieu, le coût, la date nous rendait la tâche difficile pour motiver nos autres coéquipières du club. 

Nous sommes allées recruter des copines extérieures avec qui nous avions pour certaines d’entre nous déjà joué en féminin, mobiliser des anciennes du club avec qui nous jouions encore la saison passée, limité notre effectif à 9 joueuses pour ne pas jouer "forfait"... et longtemps cru que ce coup de tête était une "vrai-fausse-bonne-idée"...   

Nous voilà, le vendredi à l'aéroport direction Bordeaux. A l'inventaire des blessures de chacune et à la lecture du planning qui nous coûtait un réveil à 5h45 le samedi pour rejoindre Royan de Bordeaux (1er match à 8h30), nous sommes partagées entre le sentiment que c’est le we d'ultimate "de trop" et celui que nous allons partager de bons moments entre copines. Pour se raccrocher à quelque chose, c'est à ce moment précis que l'objectif du we s'est dessiné, nous mangerions des huîtres - quoi qu'il se passe !

8h samedi sur les terrains, il fait froid, on n'a pas eu le temps (certaines diront "le droit") de boire un café, on est fatigué. 

Par contre, on rencontre les renommées Yaka, l'équipe tenante de tous les titres au niveau féminin français, celle dont une grande partie des joueuses constitue le noyau dure de l'équipe de France féminine. On met le froid, le café, la fatigue et les blessures de côté, il est hors de questions de leur laisser croire qu'en Province on ne sait pas jouer au frisbee! 

Les Yaka, c'est un peu comme les Ricaines, vous avez beau vous dire, que c'est des joueuses comme les autres, qu'il faut simplement jouer votre jeu, vos stats drops et lancers de saucisses sont multipliés par 3...  On entame mal le match et on leur rend beaucoup disques. Elles nous punissent systématiquement. Un temps mort où le mot d'ordre est "cooooooool" nous permet de nous ressaisir et de sortir enfin un beau jeu. Hélas, tardivement, on clôture tout de même par un dernier point pour éviter qu'elles arrivent au fatidique 13. Score final : 12/4. Etat d'esprit en sortant du match : mitigé : on a sorti le pire comme le meilleur dans ce match.

Le 2ème match est à 11h45, on a (enfin!) le temps de boire un café et le soleil commence à chauffer...
Ca sera les Chocolat'in, l'équipe de la ligue Aquitaine.
On les connaît, c'est physique et technique en face. Ca ne sera pas un match facile. 
Elles prennent le large en début de match, juste ce qui faut pour nous donner les crocs. On s'applique en attaque, on se bat en défense. Sans doute le match où on sort nos plus beaux highlights! On passe devant- on a l'attaque, elles donnent tout et vont chercher l'universe. On a de nouveau l'attaque, on s'applique. Victoire 9/8. Etat d'esprit en sortant du match : wouhou, 1ère victoire !

13h35 match contre les Jets (Chalans). On ne les connait pas. Les bruits de couloir disent que de nombreuses d'entre elles seraient en équipe de France U17.
Ce qui est sûr c'est qu'elles sont jeunes... et physiques. Ca sera un match "expérience" vs "fougue".
L'expérience paie dès le début du match. La fougue perd pied. Nous prenons le large pendant la 1ère mi-temps. Sauf qu'elles n'ont pas dit leur dernier mot, elles se réveillent alors qu'on s'installe sur nos acquis. On se fait peur. Heureusement, les matchs sont en 40 minutes, un groupe de copains use leurs cordes vocales pour nous supporter, la fin du temps est annoncée. Victoire 11/8.  Etat d'esprit en sortant du match : on a eu chaud...

17h15, dernier match contre Muninwoman (Loir-et-Cher). Même cas de figure que le match précédent : on ne les connaît pas, elles sont jeunes! 
C'est le 4ème match de la journée pour les 2 équipes. La fatigue se ressent des 2 côtés, les points sont longs et moches, les courses se font au ralenti. A une différence près, nous avons gagné 2 matchs sur 3, elles ont perdu leurs 3 matchs. Nous avons la confiance, les doutes sont déjà bien installés chez elles. Ca se ressent très vite sur le terrain. Nous dominons le match. Victoire 11/1.  Etat d'esprit en sortant du match : on est fatigué. 



On regarde les Jets sortir un super match contre les Chocolat'in et le remporter. 
On prolonge l'apéro sur la plage. On est bien...! La fatigue, les bobos sont (presque) oubliés.
Une partie du groupe rejoint leur QG partagé avec l'équipe Open des BTR, l'autre se laisse porter jusqu'au camping du Blayais pour partager apéro et dîner avec les Fris'bigorre. 
Nous nous couchons tôt. Nos 3 victoires du jour ne compteront pas demain sur le classement final.

Au lever le dimanche, l'ambiance est sérieuse. Nous recroisons les Jets. On les a vu prendre de l'aplomb lors de leur match contre les Chocolat'in.
Nous nous échauffons longuement pour oublier nos douleurs de la veille. Nous sommes concentrées et prêtes dès l'entame du match. Nous posons nos attaques et adaptons nos défenses à leur jeu. Notre patience paie. Victoire 13/3. Etat d'esprit en sortant du match : on est en finale, on est en finale, on est, on est, on est en finale!!! 

La finale se joue à 14h30. Nous avons un peu de temps devant nous.
Nos différentes victoires ont failli nous faire oublier l'objectif du week-end... Dans un instant de lucidité nous reprenons nos esprits et allons -enfin- manger des huîtres. 



Nous retournons sur les terrains boostées comme jamais et préparons notre finale avec sérieux. 
La finale est décalée de 45 minutes - notre échauffement sera long... malgré tout, on essaie de rester concentré jusqu'à l'entame du match. 
Ca sera - sans surprise - contre Yaka sur le terrain central. 
Nous nous fixons comme objectif une défaite réaliste sur un score de 12/6.

Les cœurs battent fort, dans nos regards se mêlent sérieux et excitation. Il y a un peu de vent. 
Toutes les équipes du grand sud sont là, derrière nous.
Elles donneront de la voix pendant tout le match pour nous encourager. Un grand merci à elles d'avoir rendu cet instant encore plus intense. 

Nos adversaires nous poussent à l'erreur et concrétisent rapidement derrière. 
5/0 pour elles à la 10ème minute du match. 
Notre 1er point met un peu de temps à arriver. 9/2 à la 20ème minute. 10/3 à la 30ème.
Nous redoublons d'énergie. Nous voulons faire honneur à cette finale.
10/4
10/5
10/6
...

12/6. Nous avons l'attaque. De nombreux turns de part et d'autre, les 2 équipes veulent marquer (trop) vite. 
Elles récupèrent le disque proche de notre zone après une défense, passe, point, fin du temps.
Défaite 13/6.

La suite se passe très vite. Les 45 minutes de retard sur la finale, nous on fait perdre notre petite marge pour aller à l’aéroport. Nous nous faisons un dernier câlin collectif et partons en courant sans même récupérer notre médaille d’argent...

C'est sur le chemin en direction de la voiture que nous entendons l'annonce au micro, nous avons gagné l'Esprit Du Jeu ! 

Le week-end se résumera par « implication » et « bonne humeur » pour chacune d’entre nous. Cette médaille d’argent et ce titre de l’EDJ en sont les symboles. On est fière de les ramener à notre club.



Depuis, nos yeux sont pleins d'étoiles et notre groupe WhatsApp dédié à ce championnat regorge de cœurs <3 <3.

Merci aux extérieures (BTR et Anne-Laure) de nous avoir rejoins pour ce week-end, on est tellement heureuse de partager cette 2nde place et ce titre du fair-play avec vous :)



Merci aux Yaka d'apporter sur les terrains cette exigence et ce niveau en Ultimate Féminin. Chaque rencontre contre vous, nous apprend à nous dépasser toujours un peu plus. 
Merci à toutes nos adversaires qui permettent à l'Ultimate Féminin d'avoir sa place dans les championnats de France Beach.
Merci à l'orga pour cet événement d'envergure autour de ce sport qu'on aime tant.

Evidemment, merci à nos fidèles amis & supporters qu'on aime tant ! 

Et enfin, merci à mes coéquipières, amies et complices avec qui partager le maillot des T-R'Aix (et des huîtres) pour un WE est toujours un gros kif !! #Ariane #Liz #Sarah #Love

Résumé par Manue

Revivez la finale ici : ici et là : https://www.facebook.com/YakaUltimate/videos/337876286759853/?t=1 

Share

You have no rights to post comments